Où en sommes-nous en matière de prévention ?

Un dispositif « aide à l’enfance » élaboré avec les gestionnaires dans une démarche participative

Les représentants de l’Etat ont élaboré entre 2009 et 2011 l’ensemble du dispositif AEF en collaboration directe avec les organisations représentatives des prestataires : EGCA – Entente des gestionnaires des centres d’accueil, Société Luxembourgeoise de Psychologie, Association Luxembourgeoise des Orthophonistes etc. dans le cadre d’un dialogue structuré comportant de nombreuses commissions consultatives paritaires, de groupes de travail, de séminaires etc. Ont été élaborés notamment en collaboration avec les prestataires : les règlements grand-ducaux d’application, les conventions-cadre, les formulaires et les procédures.

Continue reading

Et si on devenait famille d’accueil…

« L’accueil socio-éducatif en famille d’accueil » ou « placement familial » constitue une des mesures du dispositif de l’O.N.E. L’accueil en famille « jour et nuit » permet aux enfants, qui ne peuvent grandir dans leur famille biologique, de faire l’expérience d’une ambiance familiale et de pouvoir développer des liens affectifs avec des personnes de référence. Pour soutenir les familles d’accueil dans la prise en charge des enfants qu’ils souhaitent accueillir, un encadrement continu et personnalisé est proposé par des services d’accompagnement. 326 familles sont actuellement agréées et reconnues et elles accueillent 491 enfants en détresse.

Continue reading

Le Coordinateur de projet d’intervention : ses missions

Avec la mise en œuvre du dispositif de l’Aide à l’Enfance et à la Famille, les trois services de coordination de projets d’intervention (ACPI asbl-Coordination d’Aides à l’Enfance et à la Famille de la Croix-Rouge- La Cordée asbl) fonctionnent depuis maintenant trois ans. Le travail des Coordinateurs de Projets d’Intervention (CPI) a connu une évolution certaine à partir de la mise en place des services CPI et le démarrage des activités en octobre 2011. Il s’est concrétisé de manière positive par un nombre signifiant de prises en charge de situations familiales dans tout le pays et une collaboration étroite avec tous les acteurs impliqués.

Continue reading

Dialogue structuré entre le Ministère et les acteurs de l’aide à l’enfance et à la famille

Le Service de l’aide à l’enfance du Département Enfance et Jeunesse du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (MENJE) a la mission de piloter la mise en œuvre de la loi sur l’aide à l’enfance et à la famille (AEF) ainsi que la mise en place du dispositif de l’Office national de l’Enfance (ONE). A des fins de transparence et afin de garantir la participation des acteurs du secteur à cette mise en œuvre, un certain nombre d’organes consultatifs ont été mis en place afin de créer un cadre qui permet de mener un dialogue structuré entre les différents acteurs concernés : un comité de pilotage (COPIL), une commission de concertation finances (COCOFIN) et une commission de qualité (COQUAL).

Continue reading

L’accompagnement à l’autonomie :

Réflexion autour du développement d’un outil d’évaluation des capacités du jeune se trouvant en centre d’accueil ou en famille d’accueil

A la différence d’autres pays, au Luxembourg, la majorité ne signifie pas automatiquement une sortie du centre d’accueil mais elle entraîne néanmoins une réflexion du jeune sur son projet de vie. Actuellement, les jeunes sont donc amenés à rédiger un Projet d’Autonomisation et sont invités à le présenter à l’Office national de l’enfance. Dans une volonté de cohérence et de continuité du suivi des jeunes issus des structures d’accueil (centres d’accueil ou familles d’accueil) dans leur cheminement vers l’autonomie, il est important d’avoir une réflexion plus générale sur « l’accompagnement à l’autonomie » de ces jeunes et sur le développement d’outils d’intervention. Si certaines activités des centres d’accueil visent déjà cette préparation à la vie autonome, il est nécessaire de réfléchir à l’élaboration et au développement d’outils qui auraient pour objectif la préparation à la vie autonome et le soutien des jeunes notamment dans leur transition d’un centre d’accueil vers un logement encadré. Un tel outil devrait évaluer les besoins et les compétences du jeune à développer mais également s’intéresser à ses envies et à ses aspirations. Cet outil viendrait donc s’inscrire dans l’élaboration du projet de vie du jeune.

Continue reading

« Individualpädagogische Einzelmassnahmen (IP) »

Les mesures individuelles à l’étranger : une approche nuancée

Si jusqu’en 2013 le nombre des situations, dites « Individualpädagogische Einzelmassnahme (IP)», a été faible en comparaison avec le nombre total de situations à l’étranger, l’on enregistre depuis une régression constante de situations institutionnelles à l’étranger et une forte progression des mesures IP.

Les principales caractéristiques de ces mesures sont que l’accueil se fait en dehors de toute institution, soit dans des maisons familiales soit par le moyen du voyage. Les lieux d’intervention peuvent se trouver partout en Europe. De telles mesures peuvent être assumées par un seul éducateur en sa famille ou en solitaire. Sur place, la situation est suivie par un professionnel comme on le connaît pour les familles d’accueil au Luxembourg. La durée de ces mesures peut varier entre quelques semaines et quelques années. La scolarisation est le plus souvent assurée par un enseignement à distance, assuré sur place par le personnel encadrant dans un cadre à définir.

Continue reading

Le 25e anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

25JoerLa Convention Internationale des Droits de l’Enfant a été adoptée par l’ensemble des états de la terre (à l’exception de la Somalie et des Etats-Unis d’Amérique) le 20 novembre 1989.

 Cette convention confère aux enfants des droits particuliers du fait de leur vulnérabilité physique et psychologique. Il ne s’agit donc pas de droits qui n’existeraient qu’en contrepartie de l’accomplissement de devoirs (comme les droits du locataire ou les droits de l’employé) mais de protections fondamentales que les états ont convenu d’accorder à tout enfant.

Continue reading