Et si on devenait famille d’accueil…

« L’accueil socio-éducatif en famille d’accueil » ou « placement familial » constitue une des mesures du dispositif de l’O.N.E. L’accueil en famille « jour et nuit » permet aux enfants, qui ne peuvent grandir dans leur famille biologique, de faire l’expérience d’une ambiance familiale et de pouvoir développer des liens affectifs avec des personnes de référence. Pour soutenir les familles d’accueil dans la prise en charge des enfants qu’ils souhaitent accueillir, un encadrement continu et personnalisé est proposé par des services d’accompagnement. 326 familles sont actuellement agréées et reconnues et elles accueillent 491 enfants en détresse.

A côté de l’accueil en famille « jour et nuit », qui repose dans la majorité des situations sur une décision judiciaire, la loi du 16 décembre 2008 relative à l’aide à l’enfance et à la famille prévoit aussi l’accueil socio-éducatif de « jour » en famille d’accueil. Cette mesure d’aide vise davantage la prévention en proposant aux parents biologiques en difficultés une prise en charge de leurs enfants en journée, sur base volontaire, pour éviter un éloignement définitif des enfants.

Les parents d’accueil agréés sont rémunérés par l’ONE par forfaits journaliers composés de « frais d’entretien » et de « frais d’indemnisation ». Ils perçoivent aussi les allocations familiales pour les enfants qu’ils accueillent « jour et nuit ». Les montants des forfaits sont fixés par règlement grand-ducal et peuvent être consultés sur le site de l’ONE. Les revenus ne sont pas imposables.

Suite à une « procédure de sélection » à passer dans un service d’accompagnement de leur choix, les parents d’accueil demandent un agrément sur base d’un certificat de sélection qui leur est délivré à la fin de la procédure. Si aucun des futurs parents d’accueil ne dispose déjà d’une qualification dans le domaine psycho-social qui le dispensera des conditions de formation, le parent d’accueil « ayant la principale responsabilité de l’accueil en famille » peut recevoir un agrément limité à deux ans en s’engageant à suivre une formation de base de 100 heures. Une visite d’agrément à domicile des futurs parents d’accueil est également prévue.

Pour rendre la formule « accueil en famille » plus attrayante en allégeant notamment les conditions d’octroi d’un agrément, un groupe de travail  a été mis en place par la Commission de qualité AEF.

Au vu des effets bénéfiques que peut avoir le placement précoce d’un enfant en famille d’accueil comme mesure d’aide alternative à l’accueil institutionnel, l’ONE s’est donné comme objectif de promouvoir l’accueil en famille pour recruter plus de familles candidates.

Pour plus d’informations vous pouvez vous adresser à Madame Pascale Arend tél : 247-73687 à l’ONE.

Pascale Arend